Conference

Soins non conventionnels de santé: Peut-on les évaluer?

Soins non conventionnels de santé: Peut-on les évaluer?

Conférence donnée à l’occasion du 16ième congrès de la Société française pour l’étude et le traitement de la douleur (SFETD) le 25 novembre 2016, Bordeaux.

De plus en plus de professionnels de santé et de patients utilisent des pratiques non conventionnelles, également appelées Interventions Non Médicamenteuses (INM). Ces INM se situent entre des solutions biomédicales traditionnelles (comme les médicaments, les dispositifs médicaux implantables, la chirurgie) et les produits de consommation courante. Cette présentation invite les cliniciens, les patients et les chercheurs à converger vers un paradigme commun (1) pour évaluer l’impact de ces INM sur la santé, la qualité de vie et la participation sociale et (2) leur modalité optimale de mise en œuvre.

L’approche scientifique, éthique et transparente sera un rempart contre la mauvaise utilisation et les abus. Mais nous ne devons pas nous attendre à tout cela à partir de cette approche. La science ne l’expliquera jamais. Il y aura toujours une partie inhérente du patient, de l’aidant et de son interaction dans un contexte donné.

ninot-sfetd-2016

La pratique des soins non conventionnels devrait être basée sur la science.


La référence

Haute Autorité de Santé (2011). Développement de la Prescription de Thérapeutiques Non Médicamenteuses validées. Paris: HAS Edition.

Ninot G (2014).  Defining Non-Pharmacological Intervention (NPI)Blog en Sante, A16.

WHO (2013). WHO strategy for Traditionnal Medecine 2014-2023. Geneva: WHO.


Pour citer cet article du Blog en Santé © article

Ninot G (2016). Soins non conventionnels de santé: Peut-on les évaluer? Blog en Santé, C4.

© Copyright 2016 Grégory Ninot. All rights reserved.

3 thoughts on “Soins non conventionnels de santé: Peut-on les évaluer?
  1. clement says:

    Je suis plutôt sceptique face à toute ces méthode. Mais j’avoue que si on se mettait à vraiment faire des expériences fiables sur ces sujets je serais le premier ravie.

  2. Mona says:

    Bonjour, pour rebondir sur votre article, il me parait important d’évaluer ces pratiques non conventionnelles, au moins pour déterminer celles qui ont un réel intérêt pour la santé et pouvoir en informer le grand public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *