Lexique

Définir la notion de coûts / efficacité

Définir la notion de coûts / efficacité

Les restrictions budgétaires en matière de santé et les attentes croissantes de l’amélioration de la qualité des soins imposent des arbitrages sur les priorités thérapeutiques et de prévention. Ces choix se feront de plus en plus sur la base de preuves scientifiques, médicales et économiques indiscutables et non plus uniquement sur l’avis de cliniciens, sur des études mécanistiques, sur des preuves de concept ou sur des analyses de cohorte. Nous n’avons jamais eu autant besoin de démontrer et de comparer les coûts/efficacité des interventions non médicamenteuses et des actions de prévention. Le Blog en Santé émane de ces questionnements. Les analyses coût/efficacité aident les décisions médicales et politiques. Elles ont pour but d’identifier la voie la plus efficace, du point de vue économique, d’atteindre un objectif. L’analyse coût-efficacité est le principal instrument de comparaison du coût d’une intervention dans le secteur de la santé et de la prévention et des résultats escomptés en matière de santé. «L’évaluation médico-économique consiste à comparer l’intérêt médical d’un acte, d’une pratique, d’un médicament, d’une organisation innovante ou d’un programme de dépistage, etc. et les coûts qu’ils engendrent. Elle offre ainsi aux pouvoirs publics et aux professionnels de santé des informations sur les conséquences économiques de pratiques diagnostiques ou thérapeutiques ou encore de programmes de dépistage» (Haute Autorité de Santé, 2013).

De plus en plus d’essais randomisés contrôlés utilisent ces indicateurs pour rendre compte de leurs résultats. Les méta-analyses peuvent ainsi identifier l’intervention la plus efficace à un moindre coût. Autrement dit, celle qui pourra bénéficier au plus de personnes pour une enveloppe financière identique.

Les analyses coûts/efficacité

Les analyses coûts/efficacité établissent un ratio entre les coûts d’une thérapeutique ou d’une action de prévention (exprimés en unité monétaire) et ses conséquences (exprimées en nombre de vies sauvées, en nombre d’années de vie sauvées, en nombre de cas de maladies guéries ou évitées, en fréquence ou durée réduite de maladie, en paramètres cliniques ou psychosocial). Les effets sur la santé sont mesurés en unités physiques qui dépendent de l’objectif de la thérapie ou de l’action de prévention santé. Les analyses rendent compte des effets sur chaque critère d’efficacité.

Les analyses coût/utilité

Les analyses coût/utilité établissent un ratio entre les coûts d’une thérapeutique ou d’une action de prévention (exprimés en unité monétaire) et ses conséquences sur la qualité de la vie. Les effets sont exprimés en années de vie gagnées pondérées par la qualité de vie. Le résultat est le produit d’effets multiples ramenés à une seule valeur.

Les analyses coût/bénéfice

Les analyses coût-bénéfice établissent un ratio entre les coûts d’une thérapeutique ou d’une action de prévention (exprimés en unité monétaire) et ses conséquences (exprimé en unité monétaire). Le but est de mettre en relation les bénéfices et les coûts.


Le message général

L’entrée des recherches en économie dans la prise de décision des politiques de soins et de prévention conduit à passer d’un modèle du patient à celui du client, avec ses bons et mauvais côtés.

Le message pour les professionnels de santé

La notion d’efficacité est rentrée de la santé avec les concepts de coûts/efficacité, coût/utilité et coût/bénéfice. L’idée sous-jacente est de pouvoir faire mieux avec des moyens constants. L’idée est aussi d’optimiser les euros dépensés au profit du plus grand nombre de patients.

Le message pour les chercheurs

Les essais randomisés contrôlés vont devoir inclure de plus en plus souvent des indicateurs économiques pour produire résultats médico-économiques qui nourriront les méta-analyses (Bourbeau et al., 2006). Ces analyses ont du poids auprès des autorités de santé et des organismes d’assurance maladie.

Le message pour les décideurs

L’analyse coût-efficacité permet de comparer des politiques, des programmes ou des projets entre eux. Elle permet de déterminer le coût d’un programme rapporté à un élément concret lié à son objectif, les meilleures stratégies d’investissement pour atteindre un objectif donné, quel type d’intervention ou combinaison d’interventions procurent les meilleurs résultats en fonction de l’objectif final visé et des ressources disponibles et à quel niveau un investissement supplémentaire peut-il améliorer nettement le résultat d’une intervention.


Référence

Bourbeau J, Collet JP, Schwartzman K, Ducruet T, Nault D, Bradley D, COPD axis of the Respiratory Health Network of the FRSQ (2006). Economic benefits of self-management education in COPD. Chest, 130, 1704-1711.


Pour citer cet article du Blog en Santé ©

Ninot G (2014). Définir la notion de coûts / efficacité. Blog en Santé, L12.

© Copyright 2014 Grégory Ninot. All rights reserved.