Avis de sociétés savantes

Les nations doivent changer de braquet face à l’épidémie d’obésité

Les nations doivent changer de braquet face à l’épidémie d’obésité

 Le rapport qui souligne l’urgence à enrayer l’épidémie d’obésité qui se profile d’ici 2030.

Un rapport de la fondation Trust for America’s Health publié en 2012 propose des solutions concrètes pour enrayer l’épidémie d’obésité qui, si rien n’est fait, touchera près la moitié des américains en 2030 (44%). Ces solutions s’appuient principalement sur un changement de comportement vis-à-vis de l’alimentation et de l’activité physique. Tout doit être mis en œuvre pour améliorer les comportements alimentaires et augmenter la pratique hebdomadaire d’activité physique chez tous les américains, et cela non pas de façon progressive mais rapide et vigoureuse. Parmi toutes les mesures proposées, le rapport réclame de retenir les programmes de prévention ayant le meilleur rapport coûts / efficacité et qui ont pu être démontrés par des essais randomisés contrôlés.


Le rationnel du rapport

Le rapport américain de la fondation Trust for America’s Health publié en 2012 se base sur une simulation des conséquences sanitaires, sociales et économiques aux Etats-Unis de l’obésité en 2030. Devant le gigantisme de ces conséquences, le rapport propose des mesures radicales pour enrayer le phénomène dont les causes sont plurifactorielles (« malbouffe », inactivité physique, précarité…) et indispensables tant sur le plan social qu’économiques pour les générations actuelles et futures.

Les causes de l’obésité sont plurifactorielles (mauvaise alimentation, inactivité physique, tabagisme, précarité…). Les mesures actuelles sont insuffisantes pour enrayer cette épidémie. Les conséquences sanitaires, sociales et économiques vont être dramatiques dans les prochaines années.

La question posée

Comment endiguer l’épidémie d’obésité aux Etats-Unis?

La méthode

Le rapport réalisé par des experts fait le point sur les connaissances publiées dans la littérature scientifique et médicale. Il est intéressant de constater que ce n’est ni une société savante, ni une autorité de santé, juste une organisation soutenue par une fondation plaidant pour une cause nationale.

Les résultats principaux

Si rien n’est fait d’ici 2030, la population américaine passera de 30 à 44% % d’obèses. Treize Etats seront à plus de 60% ! Le nombre de maladies va être multiplié, 26.573 nouveaux cas de maladies cardio-vasculaire et d’accidents vasculaires cérébraux par tranche de 100.000 personnes, 24.923 nouveaux cas d’hypertension par tranche de 100.000 personnes, 18.725 nouveaux cas d’arthrite par tranche de 100.000 personnes, 12.127 nouveaux cas de diabète de type 2 par tranche de 100.000 personnes, et 3.781 nouveaux cas de cancer par tranche de 100.000 personnes. 43 Etats sur 50 augmenteront leur dépense de santé de 10 à 20%. Le rapport préconise d’améliorer les comportements alimentaires et d’augmenter la pratique quotidienne d’activité physique chez tous les américains, et cela non pas de façon progressive mais rapide et significative. Parmi les mesures proposées, le rapport réclame de retenir les programmes de prévention de l’obésité les plus coûts/efficaces qui auront pu être démontrés par des méthodologiques indiscutables comme les essais randomisés contrôlés.

Le rapport préconise d’améliorer les comportements alimentaires et d’augmenter la pratique quotidienne d’activité physique chez tous les américains, et cela non pas de façon progressive mais rapide et significative.


Le message pour les patients

Améliorer la manière dont on mange et dont on bouge est devenue une cause nationale aux Etats-Unis. Sans cette prise de conscience et des décisions radicales, le pays court à la catastrophe sanitaire, sociale et économique dans les vingt prochaines années comme le disent les prévisionnistes sur lequel se lequel se base le rapport.

Le message pour les professionnels

Toutes les communautés doivent se sentir concernées par la cause nationale qu’est devenue la prévention de l’obésité : politiciens, éducateurs, industriels, assureurs, journalistes… Le changement ne doit pas être progressif, mais radical pour éviter une catastrophe sanitaire et sociale.

Le message pour les chercheurs

Ce rapport s’appuie en particulier sur la publication de Wang YC, McPherson K, Marsh T, Gortmaker SL, Brown M (2011). Health and economic burden of the projected obesity trends in the USA and the UK. The Lancet, 27, 378, 815-825. Parmi toutes les mesures proposées, le rapport réclame la réalisation d’essais randomisés contrôlés comparant des programmes de prévention afin de généraliser les plus coûts / efficaces.

Le message pour les décideurs

L’obésité gagne du terrain dans tous les pays. Toutes les communautés doivent se sentir concerné par le problème de l’obésité qui est amené à dépasser le seul secteur de la santé : politiciens, éducateurs, industriels, assureurs, journalistes… Le rapport préconise la réalisation d’essais randomisés contrôlés testant des programmes de prévention afin de généraliser les plus coûts / efficaces.


La référence

Trust for America’s Health (2012). F as in fat : How obesity threatens America’s future. Washington : Trust for America’s Health.


Pour citer cet article du Blog en Santé ©

Ninot G (2014). Les nations doivent changer de braquet face à l’épidémie d’obésité. Blog en Santé, A17.

© Copyright 2014 Grégory Ninot. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *