Etudes originales

Une application pour téléphone mobile: efficace pour perdre du poids?

Une application pour téléphone mobile: efficace pour perdre du poids?

Une étude clinique vérifie l’efficacité d’une application pour téléphone mobile dans la rééducation alimentaire de personnes obèses ou en surpoids.

Un essai randomisé contrôlé australien de Brindal et ses collaborateurs publié dans la revue Journal of Telemedicine and Telecare en 2013 vérifie les bénéfices de l’apport d’une application pour téléphone mobile dans un programme de rééducation alimentaire chez des femmes obèses ou en surpoids. Il compare un groupe de 21 participantes utilisant l’application innovante durant 8 semaines à 23 personnes utilisant une application informationnelle basique durant la même période. Les résultats ne montrent pas de bénéfice supérieur en terme de perte de poids et de respect du programme diététique. Cette application pour téléphone mobile fondée sur la théorie des comportements planifiés n’apporte pas la preuve de son efficacité dans le cadre d’une rééducation alimentaire.


Le rationnel de l’étude

L’obésité est devenue une pandémie au niveau mondial. Réduire le poids des personnes obèses permet d’éviter nombre de maladies et de situations de handicap. Un des moyens d’aider à cette lutte est l’utilisation des nouvelles technologies capables de respecter les principes majeurs du changement de comportements de santé à moyen terme, être fondé sur un programme structuré, utiliser une auto-évaluation, proposer des feedbacks et des solutions de communication, favoriser le soutien social et adapter individuellement le programme. Les auteurs fondent beaucoup d’espoirs sur les solutions logicielles proposées sur téléphone du fait de leur personnalisation et leur réactivité. Ils critiquent les applications actuelles en les trouvant sans fondement théoriques et à base essentiellement informationnelle.

Les applications pour téléphonique mobile pourraient être d’une grande aide dans le contrôle alimentaire et la régulation du poids. 

La question posée

L’adjonction d’une application pour téléphone mobile dans un programme de rééducation alimentaire chez des femmes obèses ou en surpoids permet-elle d’aider à perdre du poids?

Le protocole

Cet essai randomisé contrôlé australien teste l’efficacité d’une application pour téléphone portable en plus d’un programme de rééducation alimentaire utilisée pendant huit semaines. Cette application se base sur la théorie des comportements planifiés. Elle propose des informations sur les valeurs nutritionnelles des aliments, sur les comportements alimentaires positifs, et des rappels sur la surveillance du poids et de l’alimentation. Les utilisateurs ont accès à un écran de contrôle où ils peuvent planifier leurs menus, voir l’évolution de leur poids, disposer de tâches à réaliser (par exemple marcher sur une distance donnée ou manger un diner plus léger), des informations alimentaires et un système de récompense en fonction des objectifs fixés. L’application est basée sur la théorie des comportements planifiés. Le groupe contrôle utilise une application informationnelle basique durant la même période. L’étude compare un groupe de 21 participantes utilisant l’application innovante au groupe contrôle composé de 23 personnes. Les chercheurs mesurent à la fin des deux mois, la perte de poids, l’utilisation des applications respectives et les affects positifs et négatifs des participantes.

Les résultats principaux

Les résultats de cet essai non médicamenteux ne montrent pas de valeur ajoutée de l’application innovante pour téléphone portable en terme de perte de poids, d’affect ou d’observance du programme alimentaire. Il apparaît simplement que l’application interactive est plus motivante (45% d’utilisateurs à la fin de l’étude) que celle purement informationnelle (aucun utilisateur à la fin de l’étude).

L’application pour téléphone mobile testée n’est pas efficace pour perdre du poids. Par contre, elle satisfait 45% des utilisateurs.


Le message pour les personnes en surpoids

L’utilisation d’une application pour Smartphone pourrait devenir une aide motivationnelle à la poursuite d’un programme nutritionnel. Seulement, cette étude n’amène aucune preuve d’efficacité de celle testée sur le contrôle du poids et la régulation de l’humeur.

Le message pour les professionnels

L’adjonction de cette application pour téléphone mobile ne donne pas satisfaction quant à son efficacité dans la perte de poids. Si elle n’apporte pas les bénéfices escomptés, son utilisation a pu être appréciée car 45% l’utilisaient encore à la fin de l’étude.

Le message pour les chercheurs

Les auteurs ont fait un suivi descriptif de l’utilisation de l’application pour téléphone mobile. L’application informationnelle n’est plus utilisée que par 15% des personnes après un mois et 0% à deux mois. L’application interactive est utilisée à 85% à un mois et 45% à deux mois. Il aurait été intéressant de voir ce que pouvait apporter ce système combiné avec une solution permettant de communiquer avec un professionnel de santé renseigné sur les données individuelles.

Le message pour les décideurs

L’étude ne prouve pas l’efficacité clinique de l’ajout d’une application Smartphone dans un programme nutritionnel. 55% des patients ne l’utilisent plus après deux mois. Des développements visant à rendre le système plus interactif est une piste à approfondir.


La référence

Brindal E, Hendrie G, Freyne J, Coombe M, Berkovsky S, Noakes M (2013). Design and pilot results of a mobile phone weight-loss application for women starting a meal replacement programme. Journal of Telemedicine and Telecare, 1, 1-9.


Pour citer cet article du Blog en Santé ©

Ninot G (2014). Une application pour téléphone mobile: efficace pour perdre du poids? Blog en Santé, A9.

© Copyright 2014 Grégory Ninot. All rights reserved.

One thought on “Une application pour téléphone mobile: efficace pour perdre du poids?
  1. Docteur Desplan says:

    Je ne suis guère étonné des résultats de cette étude. Rien ne remplace l’interaction humaine pour susciter le changement de comportement. Ce type d’outil est certain intéressant pour motiver les patients mais il doit selon moi être associé à la démarche du soignant. Cibler le poids n’est pas selon moi une bonne chose. Il faut lire les écrits de Monsieur Zermati dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *