Bouger

Prévenir les chutes à l’hôpital

Prévenir les chutes à l’hôpital

Une étude prouve l’efficacité médico-économique d’un programme multimédia de prévention de la chute chez des patients hospitalisés de plus de 60 ans.

Un essai randomisé contrôlé australien de Haines et collaborateurs publiée dans la revue BMC Medicine en 2013 teste les bénéfices et le ratio coûts/efficacité d’un programme d’éducation multimédia de prévention de la chute auprès de patients hospitalisés. 1206 personnes de plus de 60 ans sans troubles cognitifs ont participé à cette étude. Les résultats mettent en évidence que s’il y a 4% ou plus de chuteurs dans la population étudiée, alors le programme éducatif anti-chute s’avère à la fois efficace dans la prévention des chutes et moins couteux. Autrement dit, proposer un programme éducatif anti-chute à des sexagénaires réduit-il le nombre de chutes et le coût des soins liés à ces chutes?


Le rationnel de l’étude

La chute chez les personnes vieillissantes est un problème de santé important. Elle provoque des contusions, des fractures, des invalidités, des soins de longue durée, des complications, des hospitalisations… Leurs prises en charge coûtent entre 3.000 et 25.000 euros par patient aux Etats-Unis. Si plusieurs essais randomisés contrôlés ont pu montrer l’efficacité de programmes éducatifs dans la prévention du nombre de chutes, aucune n’avait regardé simultanément les bénéfices médicaux et l’impact économique.

Un programme éducatif anti-chute proposé aux patients hospitalisés de plus de 60 ans permet-il de réduire le nombre de chute et faire des économies de santé ? 

La question posée

Un programme éducatif anti-chute proposé aux patients hospitalisés de plus de 60 ans permet-il de réduire le nombre de chute et faire des économies de santé ?

Le protocole

Cet essai randomisé contrôlé australien teste l’efficacité d’un programme multimédia de prévention de la chute auprès de patients hospitalisés de plus de 60 ans sans troubles cognitifs. Les chercheurs comparent deux méthodes anti-chute, un programme multimédia seul (DVD) et un programme multimédia plus un accompagnement humain de 4 séances en moyenne de 25 minutes, au traitement courant. L’étude compare chez les 3 groupes le nombre de chutes et les coûts des soins supplémentaires en cas de chute.

Les résultats principaux

Le programme multimédia accompagné d’une intervention humaine a de meilleurs résultats dans la prévention des chutes (4 euros pour le programme complet au lieu de 8,72 euros pour 1000 jours d’hospitalisation), et dans le nombre de chutes pour ceux qui ont chutés. Les coûts liés à la chute s’élèvent en moyenne à 15 euros, et 66 euros par chuteurs.

Un programme de prévention des chutes utilisant un support multimédia réduit significativement le nombre de chutes et les soins associés des patients hospitalisés de plus de 60 ans.


Le message pour les patients

Participer à un programme de prévention de la chute chez les personnes hospitalisées de plus de 60 ans réduit le risque de chute et les coûts engendrés par ces chutes.

Le message pour les professionnels

Un programme de prévention de la chute mixant support multimédia et conseil personnalisé diminue le nombre de chute durant le séjour hospitalier de patients de plus de 60 ans sans troubles cognitifs. Ce programme réduit également les coûts du séjour.

Le message pour les chercheurs

Les analyses prennent en compte exclusivement les coûts directs liés à la chute. Les gains restent faibles par rapport aux coûts complets d’un séjour hospitalier. Dans le groupe programme multimédia plus conseil, les coûts par patient étaient de 132,8 euros par patients chuteur à cause d’un patient s’étant fracturé une vertèbre cervicale et ayant subi des complications. Les auteurs ont enlevé ce patient du calcul final, les coûts tombent à 19 euros par patient.

Le message pour les décideurs

Développer les programmes de prévention de la chute chez les personnes hospitalisées de plus de 60 ans permettrait de réduire le risque de chute et les coûts consécutifs à ces chutes. Tous les acteurs y sont gagnants, comme le démontre cette étude.


La référence

Haines TP, Hill AM, Hill KD, Brauer SG, Hoffmann T, Etherton-Beer C, McPhail SM (2013). Cost effectiveness of patient education for the prevention of falls in hospital: economic evaluation from a randomized controlled trial. BMC Medicine, 11 (135), 1-12.


Pour citer cet article du Blog en Santé ©

Ninot G (2014). Prévenir les chutes à l’hôpital. Blog en Santé, A7.

© Copyright 2014 Grégory Ninot. All rights reserved.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *